Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Leopardi, Il giovane favoloso : portrait d'un penseur radical en jeune homme

par 

- VENISE 2014 : Mario Martone évoque la jeunesse de Giacomo Leopardi, un génie malheureux mais amoureux de la vie, ironique et rebelle

Critique

Quiconque a pu considérer que Giacomo Leopardi était un poète romantique suranné, bon pour les salles de classe, s'est vu bien détrompé par le succès récent de la version anglaise de son Zibaldone en Angleterre et aux États-Unis où il a été publié respectivement par Penguin Books et Farrar, Straus et Giroux. Le Sunday Times, le New Statesman et le New York Review of Books ont même qualifié cette oeuvre, qui est certainement la plus philosophique que le poète ait jamais commise, de référence incontournable pour la pensée moderne, tandis que le Financial Times a décrit Leopardi comme l'"un des penseurs les plus radicaux du XIXème siècle", le comparant à Coleridge, Emerson, Kirkegaard et Nietzsche.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Après Noi credevamo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Mario Martone
interview : Mario Martone
fiche film
]
qui parlait de l'Unité italienne (à la fin du XIXème siècle), et le succès au théâtre de ses Operette MoraliMario Martone a décidé d'aborder la vie de ce génie immense qu'a été Leopardi. Son film, Leopardi, Il giovane favoloso [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Mario Martone
fiche film
]
, dont le titre a été emprunté à Anna Maria Ortese, est l'un des grands prétendants au Lion d'or de la Mostra de Venise.

Le scénario, co-écrit par le réalisateur avec Ippolita di Majo, s'inspire des écrits de Leopardi, notamment de ses célèbres lettres. À l'écran, le poète fait figure d'homme sans nul doute malheureux, mais aussi courageux, rebelle, ironique et réfractaire aux hypocrisies. "Je déteste cette vile prudence qui glace tout", hurle-t-il en s'adressant à son père le Comte Monaldo (Massimo Popolizio), un homme très sévère, quand ce dernier refuse de le laisser partir comme il le souhaite pour parcourir une Italie encore en germe. Le jeune prodige (déjà connu pour ses magnifiques poésies dans les cercles littéraires les plus sélects, ce qui lui a même valu la visite de l'intellectuel aux idées révolutionnaires Pietro Giordani) devra attendre la fin de ses études à Recanati, une petite ville qu'il supporte mal et où se trouvent aussi sa soeur Paolina (Isabella Ragonese) et son frère Carlo (Edoardo Natoli), pour entreprendre enfin ce voyage. En ce moment crucial dans l'Histoire de l'Italie, les rapports entre Leopardi et les intellectuels bercés d'idéaux vont cependant devenir de plus en plus tendus.

Le jeune homme va d'abord à Florence, où il mène une vie dissipée avec son grand ami napolitain Antonio Ranieri (Michele Riondino) et où il tombe amoureux de la noble Fanny Targioni-Tozzetti (Anna Mouglalis), elle-même entichée de Ranieri. L'état de santé de Giacomo ne faisant que s'aggraver, Antonio le convainc de partir pour Naples, non sans faire d'abord étape à Rome. À Naples, Giacomo observe et savoure la vie qu'il y trouve, des garçons qui jouent au ballon dans les ruelles, jusqu'aux lupanars qu'il fréquente sans jamais consommer, en passant par les virées à Pompéï pour rencontrer des jeunes gens de la plèbe comme un Pasolini avant l'heure.

Terrassé par le choléra, Leopardi va vivre ss derniers jours dans une villa située au flanc du Vésuve, ce qui lui laisse le temps d'écrire La ginestra, son testament spirituel. Elio Germano, meilleur acteur à Cannes en 2010 pour Notre vie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
, prête superbement son visage et son corps de plus en plus déformés au "fabuleux" Leopardi. Il giovane favoloso a été produit par Palomar avec RAI Cinema.

(Traduit de l'italien)

galerie photo

titre international : Leopardi
titre original : Il giovane favoloso
pays : Italie
année : 2014
réalisation : Mario Martone
acteurs : Elio Germano, Isabella Ragonese, Michele Riondino, Edo Natoli, Massimo Popolizio, Anna Mouglalis, Valerio Binasco, Paolo Graziosi, Sandro Lombardi, Iaia Forte

prix/sélections spéciaux

Venice Film Festival 2014 Compétition officielle
Bari International Film Festival 2015 
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Astra

Newsletter

EPI Distribution
LIM