Corps et âme (2017)
La Belle et la meute (2017)
The Square (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Spoor (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

"Du pétrole dans le jardin : une métaphore de l’Italie d’aujourd’hui"

email print share on facebook share on twitter share on google+

Marco Pontecorvo • Réalisateur

par 

- À l’occasion du Bif&st de Bari, nous avons rencontré Marco Pontecorvo, le réalisateur de Tempo instabile con probabili schiarite

Marco Pontecorvo  • Réalisateur
(© La Repubblica)

La comédie Tempo instabile con probabili schiarite [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marco Pontecorvo
fiche film
]
, de Marco Pontecorvo, a ouvert l’édition 2015 du Festival international Bif&st de Bari. Ce titre, en compétition dans la section Panorama international, sortira dans les salles italiennes le 2 avril. Il est interprété par Luca Zingaretti, Pasquale Petrolo (du duo Lillo&Greg), Carolina Crescentini et Lorenza Indovina, avec la participation exceptionnelle de John Turturro.  

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film, qui se déroule dans une petite ville tranquille dans la région des Marches, raconte l’histoire de deux amis qui découvrent non sans surprise la présence de pétrole dans la cour de la coopérative de fabrication de canapés où ils travaillent, au bord de la faillite. Cette découverte va semer la pagaille dans le village, mais surtout mettre en péril l’amitié et l’intégrité morale et politique des personnages. Une métaphore des vices, des défauts et des vertus de l’Italie contemporaine.

Cineuropa : Ce film est complètement différent de votre long métrage précédent, Clown [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, qui parlait d'enfants vivant dans les sous-sols de Bucarest. Pourquoi un tel changement de direction ?
Marco Pontecorvo :
Les deux films sont liés par la même attention aux thèmes sociaux, mais le premier était un drame, alors que celui-ci est plus léger, ironique. C'est un film qui rit de nous mais aussi qui met l'accent sur des valeurs comme l’amitié, et montre la dureté de l’existence. Le pétrole est utilisé comme métaphore de quelque chose qui peut nous rendre dangereux.

Comment avez-vous engagé les acteurs ?
J’ai réussi à convaincre Luca Zingaretti en discutant. J’ai dit que les thèmes du film se rapportant simplement à notre vie. Luca a aimé ce personnage de petit entrepreneur dont on a l’impression que tout lui tombe sur la tête, mais dont la vie est en train d'atteindre un paroxysme.

Il y a une référence à Enrico Mattei et on pense naturellement à L’Affaire Mattei de Francesco Rosi.
J’ai grandi avec ces films à vocation civile. Comme je parlais de pétrole, il me semblait important de le préciser : la controverse sur Enrico Mattei, en faveur de l’autonomie énergétique nationale, est un des motifs qui animent le personnage de John Turturro, qui cherche à se venger des grandes sociétés. 

Dans le film, on retrouve de longues séquences de dessin animé manga.
Oui, un des thèmes du film est le rapport entre les générations. J’ai pensé que c'était une manière de montrer le rapport père-fils et d'avoir le point de vue du fils sur les scènes dans lesquelles on retrouve le père. 

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Newsletter

WTW Documentaries
EPI Distribution
LIM

Follow us on

facebook twitter rss