Le Caire Confidentiel (2017)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Eté 93 (2017)
Tom of Finland (2017)
Barrage (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

EXPLOITANTS Roumanie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Lancement de la campagne “Sauvez les cinémas”

par 

- Ces vingt dernières années, des centaines de salles roumaines ont dû fermer

Lancement de la campagne “Sauvez les cinémas”

L’Association roumaine de promotion du cinéma (APFR), organisatrice des Prix Gopo et du Festival international du film de Transylvanie, a lancé une campagne pour rénover et remettre en fonctionnement certaines des centaines de salles appartenant à l’État qui ont dû fermer ces vingt dernières années. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette campagne, baptisée “Sauvez les cinémas”, met en évidence une aberration : malgré le succès international du cinéma roumain et le nombre d’entrées annuelles en constante augmentation, 78 % des villes et villages du pays ne possèdent pas de salle de cinéma en activité. Tudor Giurgiu, président de l’APFR, avait annoncé la campagne lors de la cérémonie des Gopos en invitant un groupe de professionnels roumains à entamer des discussions sur la difficile réalité du réseau national des salles de cinémas. 

La campagne a pour but de faire pression sur les autorités roumaines pour qu’elles rouvrent les salles, qui ont été transformées en casinos, restaurants, boîtes de nuits, supermarchés... ou qui ont tout simplement été fermées après la révolution de 1989. En 1990, le pays comptait 450 salles de cinémas. Aujourd'hui, seules 30 de ces salles sont encore en activité. Aujourd’hui, il ne reste à Bucarest que cinq cinémas d'État, contre 50 dans les années 1990, ce qui force les spectateurs à se rabattre sur les grands multiplexes, qui ne proposent quasiment que des productions américaines. D’après l’un des sites internet sur le cinéma les plus populaires du pays, Cinemagia.ro, on relève actuellement en Roumanie un des pires ratios écran-habitant d’Europe, avec seulement 70 cinémas d’un ou plusieurs écrans actifs au début de l’année 2014.

L’association a tourné un documentaire, Cinema, Mon Amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alexandru Belc
fiche film
]
, pour promouvoir sa cause. Ce film, réalisé par Alexandru Belc, réunit les témoignages d'employés des cinémas publics, qui racontent leur combat pour rester en activité et projeter des films d’art et d’essai dans un panorama cinématographique dominé par les grands multiplexes. Le documentaire sera projeté lors de la 13e édition du  Festival international du film de Transylvanie (30 mai-8 juin).

L’APFR a également créé un site, www.salvatimareleecran.ro, où les cinéphiles de tout le pays pourront répertorier et publier des photos des cinémas fermés dans leurs villes.

(Traduit de l'anglais)

Emilia Romagna_site FR
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss