L'autre côté de l'espoir (2017)
Félicité (2017)
Orpheline (2016)
La Colère d'un homme patient (2016)
Waldstille (2016)
On the Other Side (2016)
Paris La Blanche (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SAN SEBASTIAN 2014 Nouveaux réalisateurs

email print share on facebook share on twitter share on google+

Chrieg : cri de rage dans les Alpes

par 

- Le jeune réalisateur suisse Simon Jaquemet a présenté au Festival de San Sebastian son premier long métrage, Chrieg, un travail solide

Chrieg : cri de rage dans les Alpes

Chrieg [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Simon Jaquemet
fiche film
]
, de Simon Jaquemet, présenté en avant-première mondiale au Festival de San Sebastián, est un cri violent et sans compromis, une bande sonore déformée qui accompagne un monde adolescent à la dérive. Dans son premier long métrage, le réalisateur suisse, résolument prometteur, compose un hymne à la rébellion séduisant en forme d'évasion risquée mais régénératrice hors d'une société oppressante et standardisée.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Matteo a quinze ans et sa vie oscille entre la monotonie de tout et l’incompréhension de ses parents. C'est un garçon apparemment fragile, suffoqué par un monde d'adultes qu’il ne comprend pas et auquel il voudrait échapper. La réalité se dissout dans une mer d'incertitudes, rien n'est comme il faut et personne ne semble être en mesure de sortir Matteo de son inquiétante léthargie. Dans une tentative désespérée de fuir son père, qui l'oppresse par son autorité, le jeune protagoniste s'échappe dans les bois, emmenant avec lui son jeune frère. Son acte désespéré a des conséquences dramatiques qui l'amènent à passer les quatre mois suivants loin de tous, pris au piège entre les montagnes, dans une sorte de prison dominée par des tortionnaires sans scrupules. La peine infligée est radicale, violente et inhumaine, même si, contrairement à ce que l’on pourrait croire, derrière l'obscurité se cache une lumière éblouissante. La rédemption passe en effet par une souffrance qui amène Matteo à redécouvrir son humanité, brutalement, viscéralement. 

Trois autres adolescents l'accompagnent dans ce voyage presque mystique : Anton, le chef de la bande, un garçon imprévisible et irascible ; Dion, un immigré serbe au tempérament fort ; Alina, une sorte de Jeanne d'Arc au look de skinhead. Avant de gagner la confiance et le respect qu’il désire tant, Matteo est humilié et ridiculisé à l'extrême. Ce "chemin de croix",  tout d'abord inexplicable, devient pour lui un vrai parcours initiatique à la découverte de son moi intérieur. Ensemble, les quatre adolescents forment une nouvelle famille "artificielle", un univers parallèle où la violence se transforme en amour et où les sentiments émergent derrière un mur de béton.

Simon Jaquemet met en scène des jeunes hommes en guerre – contre une société qui n’offre plus rien à part un concentré superficiel de codes de conduite, mais aussi surtout contre eux-mêmes. Leur cri est un cri violent de révolte, une manière féroce et sensuelle de dire qu'ils existent. La revanche de Matteo et de ses compagnons est une revanche contre un monde qui voudrait les soumettre en les rendant inoffensifs, tous semblables. Chrieg explore avec courage le côté sombre de l'adolescence, l’excitation qu’on ressent quand on essaye de dépasser les limites avec la conviction qu'on va réussir, toujours. Simon Jaquemet crée un univers esthétiquement fascinant où la grandeur de la nature, des montagnes, reflète l'état d'esprit tourmenté des protagonistes. Dans Chrieg, la nature est sauvage, dangereuse et séduisante. C'est à la fois une amie et une ennemie, une sorte de sirène envoûtante qui peut conduire à la dérive. Le sentiment d'anxiété que provoque cette nature devient une métaphore du supplice de Matteo, mais il va trouver dans son nouveau refuge alpin une famille de substitution, et un but pour continuer à vivre. Simon Jaquemet montre un autre visage de la jeunesse, de Suisse et d'ailleurs, à travers une histoire dure et cruelle où la récompense pour avoir affronté ses propres démons intérieurs est la rédemption. Un film sublime. 

Chrieg a été produit par Hugofilm Productions et Schweizer Radio und Fernsehen. Ses ventes internationales sont gérées par Picture Tree International.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home