Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

Toto and His Sisters : un documentaire d'observation touchant et captivant

par 

- Le nouveau film d'Alexander Nanau présente en alternance des images dures et des moments tendres et joyeux

Toto and His Sisters : un documentaire d'observation touchant et captivant

Cinq ans après le documentaire partout primé The World According to Ion B., le Roumain Alexander Nanau est de retour sur les écrans avec un nouveau documentaire, Toto and His Sisters [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Contrairement au précédent, qui réunissait des images d'archives et des interviews, il s'agit d'un documentaire d'observation qui suit trois enfants rom à travers leurs problèmes, comme la pauvreté, la drogue et la prison, mais aussi à travers les moments merveilleusement touchants de leurs existences. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ces trois personnages, auxquels renvoie le titre, sont Totonel, 10 ans, et ses soeurs adolescentes, Andreea et Ana. Ils vivent ensemble dans le studio défraîchi de leur mère Siminca, en prison pour vente d'héroïne. Les frères de leur mère sont censés s'occuper d'eux, mais ils ne viennent chez eux que pour se shooter. Ana aussi est toxicomane, et c'est ainsi qu'elle se fait arrêter pour le même crime que sa mère. 

Après son arrestation, Andreea et Toto sont envoyés dans un orphelinat. Là, ils apprennent à lire et écrire (alors qu'Andreea a déjà 15 ans !), et Toto se découvre un talent, qui va devenir une passion : il se met à danser dans un groupe de hip-hop. 

Quand Ana revient (elle n'a pas été condamnée, faute de preuves), elle promet de ne plus toucher aux drogues, mais cette noble intention ne dure pas, comme toujours avec les héroïnomanes.

Nanau a suivi ces enfants pendant deux ans. Le résultat est véritablement captivant : en suivant strictement les principes du documentaire d'observation, le réalisateur trace un tableau douloureux d'enfances très dures, nourries d'expériences qu'aucun enfant ne devrait avoir à affronter.

Les images qui rendent compte de la pauvreté dans laquelle vivent Toto et ses soeurs et de la toxicomanie qui les entourent sont très dures, mais elles sont parsemées de moments de joie et d'amour qui, par contraste, sont profondément émouvants, comme celui où Toto découvre son talent pour la danse ou ceux qui mettent en avant l'affection entre Toto et Andreea, qui sont très proches et prennent soin l'un de l'autre. Ces moments restent rares, par rapport à l'impression dominante de dépravation et de souffrance que produit le film, mais ils n'en sont que plus efficaces. Toto and His Sisters est une oeuvre sincère et sensible, et Nanau fait preuve de suffisamment de retenue pour ne pas tomber dans le sentimentalisme.

Toto and His Sisters, produit par les sociétés roumaines Strada Film et Alexander Nanau Production avec HBO Europe, a fait son avant-première mondiale à San Sebastian. Il a été projeté le week-end dernier au Festival de Zurich.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss