Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRIX Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les producteurs espagnols récompensent La isla mínima

par 

- Ce titre d'Alberto Rodriguez a été élu meilleur film à la 20ème édition des Prix Forqué, et son acteur Javier Gutierrez a été couronné

Les producteurs espagnols récompensent La isla mínima
L'équipe de La isla mínima avant la cérémonie des Prix Forqué

Hier soir, le Palais municipal des congrès de Madrid a accueilli la 20ème cérémonie des Prix José Maria Forqué, remis par l'EGEDA. Les plus grandes figures de l'industrie du cinéma étaient présentes, y compris le ministre de la Culture, le froid José Ignacio Wert.

La isla mínima [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
a triomphé (lire l'article sur les nominations), remportant le titre de meilleur film. Il a également valu le Prix Forqué du meilleur acteur à Javier Gutierrez.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Du côté des femmes, la gagnante, Barbara Lennie, n'a pas pu venir chercher son prix, étant en Uruguay, de sorte que c'est le réalisateur de Magical Girl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Carlos Vermut
fiche film
]
, Carlos Vermut, qui l'a fait en son nom. Esther Garcaa et Agustín Almodovar, de la société de production El Deseo, à laquelle on doit l'explosif titre hispano-argentin Les Nouveaux Sauvages [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, un projet qui a été difficile à monter, étant compliqué à définir, mais qui reçoit maintenant tous les éloges, et a été élu meilleur film latino-américain.

Le prix du meilleur film documentaire ou d'animation a récompensé Mortadelo y Filemón contra Jimmy el Cachondo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Javier Fesser. La Médaille d'or de l'EGEDA a été décernée à RTVE, la chaîne qui soutient le plus le cinéma espagnol. Pendant la cérémonie, plaisante, festive et concise, José Sacristan et Belen Rueda ont rendu hommage aux victimes des attentats survenus à Paris et parlé pour la liberté d'expression.

Enrique Cerezo, le président de l'EGEDA, a quant à lui profité de son passage sur la scène pour rappeler au ministre Wert que "le cinéma espagnol apporte plus aux sphères publiques qu'il ne reçoit d'elles, il génère des emplois. Il a besoin de lois qui favorisent son développement. Les producteurs ne reçoivent pas le soutien dont ils ont besoin. Et même comme ça, le secteur de la culture s'est blindé contre l'état de faiblesse général".

(Traduit de l'espagnol)

Film Business Course
WBImages Locarno
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss