Glory (2016)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
Out (2017)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Sage Femme (2017)
Une vie (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENTS Slovénie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Centre de la cinématographie slovène annonce les projets soutenus en 2016

par 

- Huit longs-métrages et huit courts ont obtenu l’aide du Centre

Le Centre de la cinématographie slovène annonce les projets soutenus en 2016
Le réalisateur Metod Pevec

Huit long-métrages slovènes seront tournés en 2016 avec le soutien du Centre de la cinématographie slovène.

Parmi ces projets, on trouve le prochain film de Metod Pevec, l’auteur du documentaire fort et intime Home [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 (en compétition documentaires à Sarajevo en 2015). Ce titre, Greva v Partizane (litt. “Rejoignons les partisans”), qui analyse la transition en Slovénie, est produit par Vertigo. Le Centre épaule aussi Sonja Prosenc (la réalisatrice de The Tree [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, qui représentait la Slovénie pour les nominations à la dernière édition des Oscars) pour Zgodovina Ljubezni (litt. “Histoire de l’amour”), dont le personnage central est une fille qui a du mal à accepter la mort de sa mère (société de production : Monoo). Les projets retenus comprennent aussi Družinica (litt. “Petite famille”), produit par Perfo et réalisé par Jan Cvitkovič, l’auteur de la comédie Šiška Deluxe [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 (Prix du public à Cottbus l’année dernière) ainsi que le nouveau projet de Miroslav Mandić, Igram, Sem (litt. “Je joue donc je suis”), produit par Filmostovje. Mandić est connu pour Adria Blues [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, sélectionné en 2013 au Festival de Karlovy Vary et au Festival du film méditerranéen de Montpellier. Il faut aussi mentionner Kosarkar Naj Bo! (litt. “Faites-en un joueur de basket”) de Boris Petkovič, adapté d’un livre pour enfants de Primož Suhadolčan et produit par Gustav Film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Trois premiers longs-métrages font partie des bénéficiaires des aides à la production du Centre slovène : Zadušnica de Matjaž Ivanišin (produit par Staragara), Ne bom več luzerka (litt. “Je ne veux plus être un perdant”) d’Urša Menart (Vertigo) et le documentaire Viktorija de Nina Blažin (Sever & Sever).

Parmi les courts-métrages soutenus figure un autre projet de Jan Cvitkovič : Fishing, produit par Tramal Films. On peut citer aussi Fountain de Goran Vojnović (le réalisateur de Chefurs Raus [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
!), produit par Arsmedia, et Niko d’Andrej Košak (connu pour The State of Shock), produit par Blade. Sur les dix courts retenus, quatre sont des films d’animation.

Le directeur du Centre de la cinématographie slovène, Jožko Rutar, a voulu souligner que par rapport à l’année dernière, le réseau Art Cinema Network en Slovénie a enregistré en 2015 une augmentation de 15% des séances dédiées aux films slovènes ou européens

(Traduit de l'anglais)

Gijon_Home
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss