Verónica (2017)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
Scary Mother (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Square (2017)
Indivisibili (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BERLIN 2017 Compétition

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Party : de la comédie à la farce en passant par la tragédie

par 

- BERLIN 2017 : Le 8e film de Sally Potter est une comédie pétillante et attachante sur les individus et les relations

The Party : de la comédie à la farce en passant par la tragédie
Timothy Spall, Cillian Murphy, Emily Mortimer et Patricia Clarkson dans The Party

Le 8e film de la réalisatrice britannique Sally Potter, The Party [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
Q&A : Sally Potter
fiche film
]
, a été projeté en première mondiale cette année à la Berlinale. Il s’agit du quatrième film qu’elle présente au festival. Cette comédie en noir et blanc de 71 minutes, au casting à vous couper le souffle, est aussi pétillante qu’humoristique. L’histoire va bien au-delà de la vie et de la position sociale des protagonistes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Janet (Kristin Scott Thomas) vient d’être nommée ministre dans un cabinet fantôme et pour célébrer ce poste, elle organise un dîner avec ses amis proches. Le film débute alors qu’elle est en train de cuisiner et qu’elle reçoit un appel pour la féliciter. Son mari (Timothy Spall), qui se trouve dans la pièce voisine où il écoute des vinyles en buvant du vin, semble incapable de se réjouir.

Leurs amis commencent alors à arriver. Tout d’abord, April (Patricia Clarkson), une Américaine très cynique, accompagnée de son mari allemand Gottfried (Bruno Ganz), un genre de conseiller de vie. Arrive ensuite le couple de lesbiennes formé par Martha (Cherry Jones) et sa compagne enceinte Jinny (Emily Mortimer). Et enfin, Tom (Cillian Murphy), homme d’affaires à l’allure fringante, qui annonce que sa femme Marianne sera légèrement en retard avant de foncer dans la salle de bain afin de sniffer de la cocaïne. Dans cette même scène, il laisse le public apercevoir le revolver qu’il cache dans sa poche et dont il n’a pas l’air fier.

La soirée est animée par les révélations de chacun. L’échographie de Jinny a montré qu’elle attendait des triplés, une raison de se réjouir… Mais aussi de s’inquiéter, pour sa compagne, nettement plus âgée. C’est toutefois Bill qui va faire la déclaration la plus fracassante : il est atteint d’une maladie incurable. Janet l’apprend en même temps que ses invités et reçoit dans la soirée des messages d’amour d’un expéditeur "inconnu".

Cette mise en scène donne lieu à de nombreux échanges et réactions qui soulèvent de multiples opinions, des conflits, sur des sujets allant de la politique à confiance en la médecine, en passant par les mœurs et la philosophie de vie (Gottfried se réjouit de présenter ses idées sur ce dernier point). Le jeu d’acteur de ce casting de haut vol est un véritable bonheur pour les yeux. Timothy Spall est particulièrement brillant et Cillian Murphy apporte une touche humoristique au film, inattendue, mais remarquable.  

The party a été produit par la société londonienne Adventure Pictures et les ventes internationales sont assurées par Great Point Media. 

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint TV/Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss