La Passion Van Gogh (2016)
Patser - Gangsta (2018)
La Douleur (2017)
Handia, le géant d'Altzo (2017)
Corps et âme (2017)
L'Insulte (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENT Belgique

email print share on facebook share on twitter share on google+

42e session du CCA: le retour d’Alain Berliner et Benoît Mariage

par 

- Aux côtés de Mariage et Berliner, le CCA soutiendra également les nouveaux projets de Nabil Ben Yadir ou Philippe Van Leeuw, mais aussi d’Ari Folman ou Mati Diop

42e session du CCA: le retour d’Alain Berliner et Benoît Mariage
Les réalisateurs Alain Berliner (à gauche) et Benoît Mariage

Cette 42e session et dernière session 2017 de la Commission de Sélection des Films du CCA voit le retour aux affaires cinématographiques d’Alain Berliner et Benoît Mariage, mais aussi de Nabil Ben Yadir et Philippe Van Leeuw, ainsi que de prometteuses coproductions, comme les projets d’Ari Folman ou Mati Diop

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Alain Berliner, très actif à la télévision, mais dont le dernier long métrage, J’aurais voulu être un danseur, date de 2007, revient donc avec un nouveau projet, Rendezvous in Paradise. Le film sera porté par la société du réalisateur, WFE. Benoît Mariage (Les Rayures du Zèbre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, 2014) planche quant à lui sur un nouveau film au titre intrigant: Bilal Pacino. Le pitch ne l’est pas moins, puisque l’on y suit les déboires familiaux et professionnels d’un jeune acteur bruxellois d’origine marocaine qui voit sa chance tourner lorsqu’il décroche un petit rôle de luxe dans un grand film: gigolo au bras de Catherine Deneuve. On a hâte de voir ce que réserve ce pitch tout droit inspiré d’une scène du Tout Nouveau Testament [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jaco van Dormael
fiche film
]
de Jaco Van Dormael. C’est à nouveau Daylight qui produit, avec Scope Pictures

Autres réalisateurs déjà au travail, Nabil Ben Yadir prépare Animals, un projet dont on ne sait rien si ce n’est qu’il l’a co-écrit avec Antoine Cuypers (Préjudice [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antoine Cuypers
fiche film
]
), et qu’il sera produit par 10.80 films, la boîte créée par le cinéaste avec le producteur Benoît Roland (Wrong Men), tandis que Philippe Van Leeuw s’intéresse, après le génocide rwandais (Le Jour où Dieu est parti en voyage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et la Syrie en guerre (Une famille syrienne [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Philippe Van Leeuw
fiche film
]
) à la frontière mexicaine dans The Wall. Il est à nouveau produit par Altitude 100.

On notera également le soutien accordé aux films de François PirotSamuel Malhoure et Michel WaldChristophe HermansOlivier Pairoux, ainsi que des aides à la coproduction, notamment pour Horse Boy, le nouveau Ari Folman coproduit par Beluga Tree, la nouvelle société de Diana Elbaum, ex-Entre chien et loup, et La prochaine fois, le feu de Mati Diop (lire l’article), coproduit par Frakas

IDW Supsi
WBI Rotterdam
EFM_HOME
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss