email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Tournage estival pour Le Bal des folles d’Arnaud des Pallières

par 

- Mélanie Thierry, Marina Foïs, Josiane Balasko, Carole Bouquet, Lucie Zhang, Yolande Moreau et Dominique Frot au casting. Une production Prélude vendue par Elle Driver

Tournage estival pour Le Bal des folles d’Arnaud des Pallières
Les actrices Mélanie Thierry (© Georges Biard), Marina Foïs (© Georges Biard) et Josiane Balasko (© Georges Biard)

Démarré le 4 juillet, le tournage du nouveau film d’Arnaud des Pallières, Le Bal des folles (Party of Fools) tire à sa fin. Il s’agit du 8e long du cinéaste après Drancy Avenir (1997), Adieu (2004), Parc [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Venise en 2008 à Orizzonti), Michael Kohlhaas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud des Pallières
fiche film
]
(en compétition à Cannes en 2013) et Orpheline [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud des Pallières
fiche film
]
(dévoilé à Toronto et en compétition à San Sebastián en 2016) et les documentaires Poussières d’Amérique (2011) et Journal d’Amérique [+lire aussi :
critique
interview : Arnaud des Pallières
fiche film
]
(découvert cette année à la Berlinale dans la compétition Encounters).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au casting se distinguent Mélanie Thierry (nominée au César 2019 de la meilleure actrice pour La Douleur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Finkiel
fiche film
]
et dans la catégorie meilleur second rôle en 2017 et 2019; très à son avantage cette année dans La vraie famille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Marina Foïs (nominée aux César de la meilleure actrice en 2008, 2012, 2017 pour Irréprochable [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et 2018 pour L’Atelier [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Cantet
fiche film
]
; très à son avantage récemment dans As bestas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rodrigo Sorogoyen et Isabe…
fiche film
]
, que l’on verra à Venise dans La Syndicaliste [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Josiane Balasko (nominée récemment au César 2020 du meilleur second rôle pour Grâce à Dieu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : François Ozon
fiche film
]
et vue l’année passée dans Tralala [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Carole Bouquet (César de la meilleure actrice en 1990 et récemment dans la série En thérapie), Lucie Zhang (nominée cette année au César du meilleur espoir et au Lumière de la révélation pour Les Olympiades [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), la Belge Yolande Moreau (nominée récemment au César du meilleur second rôle pour La Bonne Épouse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anamaria Vartolomei
fiche film
]
, vue à Cannes cette année dans L’envol [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pietro Marcello
fiche film
]
et qui vient de tourner son nouveau film de réalisatrice Même au milieu des ruines - news) et Dominique Frot (vue récemment dans Les pires [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Romane Gueret et Lise Akoka
fiche film
]
).

Écrit par le réalisateur et Christelle Berthevas (nominée avec le cinéaste au Lumière 2018 du meilleur scénario pour Orpheline), le scénario plonge à Paris, en 1894. Tous les ans, à l’occasion du Carnaval, se tient au sein d’un hôpital psychiatrique un événement prisé du Tout-Paris. Hommes politiques, artistes et mondains se massent devant les portes de cette institution réservée aux femmes, impatients de participer au tristement célèbre “Bal des Folles”. À l’intérieur, 150 “folles”, déguisées de façon extravagante, attendent avec appréhension. Elles ont été sélectionnées parmi les 4 500 patientes. Parmi elles, Fanni, 35 ans. À la différence des autres femmes, pour la plupart internées injustement et contre leur gré, elle est ici volontairement. Son seul but : trouver sa mère et s’échapper avec elle…

Produit par Philippe Rousselet et Jonathan Blumental pour Prélude, Le Bal des folles est coproduit par France 2 Cinéma. Préacheté par Canal+ et Ciné+, le long métrage bénéficie du soutien des régions Hauts de France, Normandie et Ile-de-France. La direction de la photographie est assurée par David Chizallet (vainqueur du Lumière 2016 de l’image et nominée la même année au César de sa spécialité). La distribution France sera pilotée par Wild Bunch et les ventes internationales sont gérées par Elle Driver.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy