email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Belgique / France

Olivier Masset-Depasse tourne Le prix de l’argent - une aventure de Largo Winch

par 

- Les prises de vue du troisième volet des aventures du héros, confié au cinéaste belge, ont débuté en Bulgarie

Olivier Masset-Depasse tourne Le prix de l’argent - une aventure de Largo Winch
(g-d) L'acteur Tomer Sisley, le réalisateur Olivier Masset-Depasse et l'acteur James Franco sur le tournage de Le prix de l’argent - une aventure de Largo Winch (© Guillaume Van Laethem/Versus Prod/Pan Cinéma)

Après les deux premiers volets sortis en 2008 (Largo Winch [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et 2011 (Largo Winch II [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), réalisés par Jérôme Salle, le comédien français Tomer Sisley incarne à nouveau le héros créé par l’auteur de bande dessinée belge Jean Van Hamme dans Le prix de l’argent - une aventure de Largo Winch. La réalisation a été confiée au cinéaste belge Olivier Masset-Depasse, auquel on doit les longs métrages Cages [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Illégal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Masset-Depasse
fiche film
]
et Duelles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Masset-Depasse
fiche film
]
, lauréat de pas moins de 9 Magritte du Cinéma, et qui fera bientôt l’objet d’une adaptation américaine (lire la news). Il a co-écrit le scénario avec Giordano Gederlini (réalisateur de Entre la vie et la mort [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Giordano Gederlini
fiche film
]
sorti l’été dernier, et co-auteur des Misérables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ladj Ly
fiche film
]
de Ladj Ly), et Domenico La Porta.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce troisième opus cinématographique est adapté des tomes 13 et 14 de la série à succès, Le prix de l’argent donc, et La Loi du Dollar, qui reviennent aux sources de la BD en entrainant leur héros dans une enquête complexe sur fond de mondialisation et autres fusions-acquisitions, le plaçant face à ses propres contradictions. Dévasté par le kidnapping de son fils de 15 ans, Largo Winch essaye de tenir bon quand l’un de ses associés se suicide brutalement en pleine conférence de presse. Alors que tout se retourne contre lui et que son empire industriel s’effondre, il découvre que les deux évènements sont peut-être liés : s’il trouve les responsables de cette faillite, peut-être reverra-t-il son fils. Mais Largo ne sait pas encore que sa quête le mènera tout droit en enfer.

Les prises de vue ont débuté le 6 février dernier en Bulgarie. Tomer Sisley (vu récemment dans les séries télé Balthazar et Vortex) retrouve donc le costume de l’aventurier milliardaire, aux côtés du comédien américain James Franco (qui on ne voit pas au cinéma depuis son dernier film de réalisateur Zeroville, du 2019). Face à eux, on retrouvera la comédienne française Clotilde Hesme (que l’on a vue récemment dans le carton Netflix Lupin, mais aussi dans The Shift [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alessandro Tonda
fiche film
]
d’Alessandro Tonda), et la jeune comédienne qui monte, Élise Tilloloy.

Olivier Masset-Depasse se réjouit de relever cet excitant défi : "En bon petit Belge, j’ai grandi avec la bande dessinée. Jean Van Hamme, le créateur de Largo Winch, a toujours été une vraie inspiration pour moi. Quand mon producteur m’a proposé de réaliser le troisième volet de ses aventures, je n’ai pas hésité une seconde. Je pouvais combiner action, suspense et divertissement en un seul film ! C’est un vrai challenge de mener à bien ces scènes d’action en leur offrant une dimension supplémentaire pour qu’elles soient organiques, qu’elles enrichissent nos protagonistes. Et puis je voulais tourner dans des décors spectaculaires, du grand nord canadien à la jungle thaïlandaise. Avec mes co-scénaristes, nous avons imaginé un duo détonnant, formé par Largo et Bonnie, une jeune femme sérieusement badass."

Le film est porté par le producteur belge Jacques-Henri Bronckart pour Versus Production, et Nathalie Gastaldo Godeau pour Pan-Européenne (France). Pan Distribution distribuera le film en France et O’Brother au Benelux. La sortie est prévue pour le printemps 2024. Les ventes internationales seront assurées par Wild Bunch.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy