Makala (2017)
The Square (2017)
120 battements par minute (2017)
You Were Never Really Here (2017)
In the Fade (2017)
Mise à mort du cerf sacré (2017)
Jeune femme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les Journées de Soleure, 50ème

par 

- La 50ème édition des Journées de Soleure a commencé jeudi sur la projection d'Unter der Haut, de la débutante originaire de Berne Claudia Lorenz

Les Journées de Soleure, 50ème

C'est entre nous [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, présenté en ouverture de la 50ème édition des Journées de Soleure, est un drame psychologique qui traite du sujet sensible de l'homosexualité réprimée. Franck (Dominique Jann) est marié depuis dix-huit avec Alice (Ursina Lardi), mais derrière l'apparente sérénité de sa vie familial et conjugale se cache un secret inavouable. Claudia Lorenz met en scène une famille qui doit affronter un changement radical, soudain et bouleversant.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le choix de ce film pour inaugurer cette importante édition reflète la volonté du festival de mettre en avant, au-delà des références incontournables du cinéma suisse, la force et la détermination des nouvelles voix. On trouve en effet au programme beaucoup de premiers films, dont Chrieg [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Simon Jaquemet
fiche film
]
du Zurichois Simon Jaquemet et Pause [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Romand Mathieu Urfer, tous deux en lice pour le Prix du public, ou encore Concrete Love-The Böhm Family [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Mauriziue Staerkle-Drux, qui concourt pour le prestigieux Prix de Soleure et vient, comme Chrieg, d'être primé au Festival Max Ophüls de Sarrebruck.

Le thème choisi pour la section “Focus” va dans le même sens et réunit des films suisses et internationaux qui sont pour la plupart les oeuvres de jeunes auteurs travaillant au sein de collectifs. C'est une manière innovante de “créer", de porter sur l'écran un cinéma à contre-courant, produit en dehors des circuits traditionnels. They Chased Me Through Arizona [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Matthias Huser
fiche film
]
de Matthias Huser, coproduit par le collectif zurichois 8Horses, de même qu'Amour fou [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jessica Hauser, produit par la société de production autrichienne Coop99, ont été invités dans cette section.

Pendant la cérémonie d'ouverture, la directrice de l'événement, Seraina Rohrer (lire l’interview) n'a pas manqué d'exprimer ses inquiétudes pour l'avenir du cinéma suisse après le scrutin du 9 février contre l'immigration de masse qui a valu à la Suisse d'être exclue du programme européen MEDIA. 

(Traduit de l'italien)

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Swiss Films Cannes