Glory (2016)
Waves (2016)
María (y los demás) (2016)
Baccalauréat (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
Zoology (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Pologne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Andrzej Wajda tourne Afterimage

par 

- Le maestro polonais est actuellement au travail sur son nouveau film, centré sur l'artiste d’avant-garde Wladyslaw Strzeminski

Andrzej Wajda tourne Afterimage
Andrzej Wajda et Bogusława Zamachowska, sur le tournage de Afterimage (© Akson Studio/Anna Włoch)

Andrzej Wajda qui aura 90 ans en mars prochain n’a heureusement pas l’intention de prendre sa retraite et il tourne actuellement un nouveau film, Afterimage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, qui est interprété par la star polonaise Boguslaw Linda (Le hasard, Pan Tadeusz) épaulé notamment par Zofia Wichlacz et Boguslawa Zamachowska.

Afterimage dont le scénario a été écrit par Andrzej Mularczyk est consacré à l’un des plus grands artistes polonais d’avant-garde :  Wladyslaw Strzeminski. Le titre du film qui fait référence aux images rémanentes, aux illusions optiques qui continuent à apparaître sous les paupières après avoir regardé un objet qui réfléchit la lumière, vient directement du travail du peintre et reprend le titre de son cycle fameux de tableaux des années 1948–1949. Mais si Wajda pensait à tourner ce portrait depuis 20 ans, ce n’est pas uniquement pour transmettre aux spectateurs des connaissances nouvelles sur l’art polonais de la première moitié du XXème siècle, mais surtout pour présenter le côté humain d'un artiste. Si l'activité en solo et au sein de groupes que Wladyslaw Strzeminski avait créés dans les années 20 et 30 (avec sa femme Katarzyna Kobro et le peintre Henryk Stazewski) a joué un rôle crucial dans l’histoire de l’art polonais de XXème siècle, ce qui compte encore davantage aux yeux de Wajda, c’est la lutte et la résistance de l’homme confronté au régime communiste. Persécuté, Strzeminski fut en effet victime du système qui écrasa sa carrière, l’humilia et détruit sa vie, jusqu’à sa mort en 1952.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Produit par Akson Studio, Afterimages dispose d'un budget de 2,3 M€ incluant près de 700 000 euros de soutien du Polish Film Institute (l'aide la plus élevée accordée lors de la dernière session du PISF). Le film dont la direction de la photographie est assurée par Pawel Edelman (Le Pianiste [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Katyn [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Andrzej Wajda
interview : Michal Kwiecinski
fiche film
]
, La Vénus à la fourrure [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Roman Polanski
fiche film
]
) sortira en salles en 2016.

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home